Entrées

Gravlax deux-bouchées

L’INSPIRATION

Tastevino
Monsieur Tastevino

Je dois l’avouer, tout part de Tastevino, un sommelier ayant également suivi des cours de cuisine et qui est obsédé par l’accompagnement mets-vin et l’élaboration de recettes à base d’alcool.

Je suis abonnée à sa page Facebook depuis un certain temps, et récemment, je voyais passer « Crème brûlée avec La Pincée sucrée · N°3 » par ci, « Tataki de boeuf aux épices La pincée grillée · N°5 et fromage Petit Brie du Village Fromages d’ici » par là, accompagné bien sûr de magnifiques photos…

Quand j’ai vu que La Pincée avait un kiosque au dernier Foodcamp Québec, j’étais ravie de ma chance d’essayer enfin le produit. Mon choix s’est arrêté sur La Pincée Scandinave · N°4 pour gravlax (le gravlax étant un saumon mariné dans le sel épicé).

LA RECETTE

Ingrédients

– Un filet de saumon avec la peau
– La Pincée Scandinave · 4
– Alcool à 40% (préférablement des pays nordiques)
– Craquelins Ryvita multigrains
– 1 c. table d’huile
– 1 c. thé de jus de citron
– 1 c. thé de miel (dont l’inspiration m’est venue de l’accord avec le prochain ingrédient, un fruit immature)
– 1 c. table de Visses détachées (un splendide produit de la Montérégie signé Société Orignal, il s’agit en fait de baies de sureau immatures dans le sel et le vinaigre – un magnifique substitut aux câpres)
– 2 c. thé de poivre sauvage Voatsiperifery de Madagascar, broyé (magnifique cadeau aux effluves enivrantes et exotiques offert par Madépices lors du dernier Foodcamp)
– Crème fraîche (à 40% de matières grasses, oui-oui!)
– Aneth frais

Si vous avez de la difficulté à vous procurer certains produits, vous pouvez facilement les remplacer par des ingrédients plus conventionnels mais n’oubliez pas que la qualité des ingrédients fait la qualité du plat.

IMG_2871 visses détachées de la société orignal

IMG_2756

Préparation

– Gravlax – 

1. Préparer le saumon trois jours avant de servir. Couper le saumon en deux morceaux d’égale grosseur.

2. Badigeonner les morceaux de saumon côté chair avec l’alcool de votre choix. Le mien s’arrête sur une eau de vie nommé Bäska Droppar, laissé en héritage par notre cher ami suédois aujourd’hui citoyen de Lyon. Il aura maintenant le loisir, chanceux de lui, de visiter tous les bouchons, ces petits restaurants « où l’on mange des spécialités, dont le tablier de sapeur, les quenelles, la salade lyonnaise et la cervelle de canut », le tout dans une ambiance qui se doit d’être simple et conviviale. Pardonnez ma longue parenthèse, c’est que voyez-vous, j’ai une fixation sur les bouchons lyonnais depuis que j’ai reluqué sur Internet l’album photo de voyage de Lyon des propriétaires du Bouchon du Pied Bleu, notre petit bouchon sur St-Vallier à Québec.

2. On recouvre entièrement de La Pincée Scandinave · N°4, on joint les deux pièces face à face, on enroule dans du papier cellophane et on met au frigo pour trois jours. Certains préféreront assécher au bout d’un jour ou deux et de rajouter le sel épicé au besoin (ce que j’ai fait).

IMG_2872 IMG_2873

3. Trois jours plus tard, on nettoie le saumon de l’excédent de sel épicé à l’aide d’un linge sec, on retire la peau et on tranche en fines lamelles.

IMG_2874 IMG_2875 IMG_2876

 – Émulsion d’huile –

1. Mélanger l’huile, le jus de citron, le miel et 1. à thé de poivre. Réserver l’autre c. à thé de poivre.
2. Ajouter les visses détachées et mélanger doucement.

 – Montage final – 

Sur un craquelin Ryvita, y déposer deux lamelles de gravlax enroulées, y verser l’émulsion, ajouter une touche de crème fraîche, d’aneth et le reste du poivre.

LE RÉSULTAT

Si vous connaissez la grosseur des craquelins Ryvita, vous saurez que le titre est mensongeur. En fait, il se présente comme deux bouchées, mais seuls les hommes de grande proportion pourront réussir le défi. Et si vous aviez pu constater mon sourire de satisfaction instantané après avoir y avoir goûté, vous comprendriez que c’est une réussite sur toute la ligne. Le croquant du craquelin, le moelleux de la crème, le frais du saumon, le piquant du poivre, l’aigreur des visses, la fraîcheur de l’aneth, tout y était.

Et si moi je suis capable, vous aussi… Sourire !

IMG_2848

Et… Bon appétit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s