Mets principaux

Drumsticks de poulet glacés au miel et dijon

L’INSPIRATION

Mon point de départ? Des pilons de poulet en spécial chez IGA. De la viande pour 2,38$ et ça nourrit ma famille au complet. D’autres questions, mes amis?

LA RECETTE

Again, petite recherche sur les Internets… Bing! Je tombe sur cette recette de Matt Dunigan, un ancien joueur de foot converti en animateur TV d’une émission de BBQ, Road Grill. Ça devrait donner quelque chose comme ça :

Alors c’est un départ. Playball, mesdames et messieurs, et merci Google Traduction pour la version française presqu’impeccable!

Ingrédients
1 / 2 tasse de miel liquide
1 / 4 tasse de moutarde de Dijon
1 cuillère à café de graines de moutarde
2 cuillères à café d’ail haché
Jus et le zeste de 1 citron
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre au goût
Huile pour le brossage de la grille
12 Poulet frais pilons avec la peau

Préparation

Ma petite concoction...
Ma petite concoction…

1. Dans un bol, fouetter ensemble tous les ingrédients de la marinade. Réserve ¼ tasse (60ml) pour badigeonner plus tard.

2. Rincer le poulet et l’assécher. Placez le poulet dans un sac en plastique refermable.

3. Verser la marinade sur le poulet, sceller le sac et mélanger afin que le poulet soit bien enrobé de marinade.

4. Laisser mariner 4 heures au réfrigérateur.

C'est-ti pas beau ça? Qu'est-ce qu'on dit à Ziploc? Merci, on dit merci.
C’est-ti pas beau ça? Qu’est-ce qu’on dit à Ziploc? Merci, on dit merci.

5. Une fois le poulet mariné, préparer le barbecue à feu moyen indirect (350 ° F) (175 ° C) en laissant un côté éteint. Huiler la grille pour empêcher de coller.

6. Placer le poulet sur le côté éteint du BBQ.

7. Tourner le poulet toutes les 3-4 minutes, en badigeonnant avec la marinade réservée. Faire cuire pendant environ 15-20 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit croustillant et cuit. La viande est cuite lorsque le jus est clair.

8. Retirer le poulet du gril, laissez reposer pendant 5 minutes et servir.

LA TWIST RACHEL

Le BBQ. Il se trouve à 20 pieds de la porte-patio, et il n’est pas déneigé. Non, je ne suis pas si courageuse ni consciencieuse que ça. On vote pour la poêlonne.

La moutarde. J’ai pris moitié Dijon assez standard, et moitié moutarde inglehoffer achetée aux Halles Fleur-de-Lys. C’est un genre de moutarde sweet hot – ou en français moutarde douce forte !!! Vous ne me croyez pas? Photo à l’appui!

Le miel. J’en avais pas assez… on verra ce qu’on verra. Demi-portion.

Les graines de moutarde. Crotte, je n’ai pas de moutarde en grains… Une autre épice manquante à mon répertoire pourtant pas pire. Je prend de la moutarde sèche et j’abandonne donc le look « petites boules décoratives » sur mes drumsticks. Mais voyons, j’aurais pu prendre de la moutarde de Meaux au lieu de la dijon? Trop tard!

C’est moi ou ça va pas bien à date?

L’ail. Je l’avoue, je n’émince pas mon ail. Je déteste ça, je ne sais pas pourquoi. J’utilisais auparavant l’immense pot d’ail de chez… Costco. Eurk. Mais vraiment, en salade, c’est ultra-moche. En cuisine, ça passe toujours dans les mijotés, mais pour un coup sûr (ou devrais-je dire touchdown?), j’ai épousé une marque d’ail émincé, Renato (photo ci-contre). On la trouve chez IGA en petit format, et c’est presque comme si on venait de l’émincer à la maison. Elle est conservée dans l’huile de canola, contrairement à sa concurrente qui trempe dans l’eau. Perdu d’avance.

La marinade. Comme je travaille et que je n’ai pas le temps de revenir chez nous pour le dîner pour foutre des pilons marinés dans le frigo pour mon souper, évidement que je fais ça la veille. Est-ce que j’efface cette phrase ou je la laisse pour les débutants? Whatever.

LE PÉRIPLE

Assez simple. J’ai fait cuire à feu moyen-élevé pendant 5-10 minutes en tournant aux minutes ou deux pour dorer mon poulet. Puis j’ai baissé et couvert pour terminer la cuisson environ 15-20 minutes.

LE RÉSULTAT

Le look, pas si pire. En fait, ça a un look à chier. Je doit absolument raffiner ma présentation. Pilons éclatés, cuisson inégale… J’ai probablement cuit à température trop élevée au début. Et pour le goût? Ça manquait de goût! J’aurais peut-être dû mettre plus de miel? Assurément, la moutarde Inglehoffer est venue mêler les cartes. Elle a un goût beaucoup moins prononcé et plus sucré que la Dijon. Bon, pas si mal, mais je doserai mieux la prochaine fois ! On ne peut pas réussir à tout coup hein?

Somehow, it’s a touchdown!!! Et… Bon appétit!

Advertisements

Une réflexion sur “Drumsticks de poulet glacés au miel et dijon

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s