Événements·Desserts·Mets principaux·Un peu de tout

Foodcamp Québec 2014 en bref

Vous connaissez le Foodcamp? L’événement bouffe UNIQUE à Québec qui permet aux foodies de voir les chefs superstars du Québec défiler devant eux, découvrir leurs techniques, goûter le fruit de leur labeur? Oui. Sûrement que oui.

IMG_5531

J’ai l’habitude de couvrir l’événement sur mon blogue à chaque année, question de vous faire saliver et de vous donner le goût d’y aller l’an prochain. Voici donc mes appréciations des duos chefs-bouchées en un clin d’œil rapide : 

Baptiste Peupion

Fairmont Le Château Frontenac

Crognet (la rencontre du croissant et du beignet), crème au chocolat et smoothie framboises-litchi en pipette.

Un chef que je ne connaissais pas, de la trempe des grandes écoles de cuisine traditionnelle française, ceux qui pourraient vous faire une julienne ou brunoise au millimètre près et qui connaissent tous les trucs sans avoir recourt aux outils modernes. Très sympathique avec son cellulaire ouvert en guise de minuterie et – pourquoi pas – pour se tenir prêt, sur demande de sa femme qui va bientôt accoucher. On leur souhaite beaucoup de bonheur.

IMG_5475  IMG_5684

Stéphane Roth

Restaurants Le Patriarche / Le Tournebroche

Sucette de fromage Hercule enrobé de bacon et d’un mélange de poulet-crème passée au tamis « cette nuit » puis glacée à la liqueur de cassis en gélatine.

Quand on sait que le chef faisait la pré-ouverture du tout nouveau restaurant Le Tournebroche le soir même, on devine qu’il est surhumain. Définitivement mon chef favori dans la région de Québec. Parfait technicien, innovateur et extrêmement exigeant. Je vais d’ailleurs manger au fabuleux restaurant Le Patriarche la semaine prochaine, faites-moi penser de mettre une alarme un jour avant pour jeûner.

 IMG_5502 IMG_5506

Patrice Demers

Boutique Patrice Pâtissier

Pâte à chou farcie de crème de bananes et chocolat.

La bouchée qui m’a fait ouvrir les yeux le plus grand de la journée : quelle onctuosité, quel dosage parfait. Le genre de bouchée qui peut faire tomber en amour les filles les moins faciles.

Monsieur Demers est un habitué de la télévision et ça se voit sur la scène. Il explique et détaille tout ce qu’il fait, sans jugement sur l’auditoire. On comprend bien et on salive itou. Un excellent technicien du dessert, ce Patrice.

IMG_5714 IMG_5713

Martin Juneau

Restaurant Pastaga

Pain brioché farci au confit de volaille et sauce hollandaise.

Bon. Ça vaut la peine de détailler un peu plus. Vous voyez, l’an dernier, monsieur Juneau était entièrement nerveux de s’adresser à une si grande foule (environ 300 personnes). On lui avait alors servi un petit verre, question de le détendre. Dès que le stress embarqua, il pris une gorgée nerveusement, et son charme fut projeté dans la salle tel l’éclair de Zeus sur la terre. On entendait les gouttes de salive féminines tomber par terre.

Bref, cette année, pas le temps de niaiser, mister Juneau a amené la bouteille au complet, qu’il but au goulot.

Après sa présentation, la gentille Catherine Simard de Catch Communications, en charge des relations publiques pour la liqueur Rémy Martin est venue faire un tour au Salon des Médias (réservé aux journalistes, blogueurs et partenaires) pour nous offrir un verre du précieux liquide. Je vous jure, je crois que mon premier réflexe primate fut d’empoigner la bouteille et de la porter à mes lèvres, mais mon civisme (et mon gloss) m’ont retenue.

Martin Juneau nous a offert une présentation humoristique bien malgré lui, ô combien sympathique et agréable. Gageons qu’il a de nouveaux et surtout de nouvelles adeptes?

IMG_5557 IMG_5570

IMG_5709 IMG_5710

Louis Bouchard

Restaurant Le Bouchon du Pied Bleu

Fabrication de saucissons et de saucisses / Dépeçage d’un cochon entier en direct

Monsieur Bouchard est un passionné autodidacte qui a jeté son dévolu sur le monde de la charcuterie et des abats. Amoureux des Bouchons lyonnais, sa conjointe et lui n’ont pas attendu longtemps avant d’ouvrir leur propre bouchon à Québec, après avoir connu un grand succès avec leur charcuterie. Et finalement, la fabrication de saucissons et de saucisses, ça ne semble pas si sorcier, mais pour le dépeçage du cochon, je m’en remets à mon boucher.

IMG_5587 IMG_5592

Jérome Ferrer / Marie-Chantal Lepage

Groupe Europea / Espace MC Chef

Saumon boucané au bois d’érable et citron confit / Gravlax de morue charbonnière au gin Ungava et thé du Labrador, purée de pois chiches à l’encre de seiche et mousse de pois verts sur blinis

Ces deux amis de longue date ont démontré une belle complicité sur scène : leur camaraderie franche et enjouée a contaminé la salle. On ne peut passer sous silence qu’ils ont marqué leur passage par un selfie mémorable à la « Ellen de Generes ».

Côté chefs, wow. On ne peut pas leur en passer une, à ces deux-là. Ils connaissent leur affaire. Outre le poisson fumé maison, je me promet d’essayer le fromage maison d’une simplicité désarmante.

Fromage maison

On prend 1 1/2 litre de lait 3,25% qu’on fait monter à ébullition, et qu’on retire dès que les bouillons apparaissent, puis on ajoute six cuillerées à table de vinaigre et on attend. Lorsque le fromage est formé (le lait a caillé), on le tamise dans un coton-fromage et on le resserre pour former des boules, quenelles, peut importe. Le tout peut être conservé dans l’huile aromatisée de votre choix.

      IMG_5628

IMG_5627  IMG_5626

IMG_5625 IMG_5624
Stéphane Modat

Fairmont Le Château Frontenac

Pétoncle poêlé et émulsion à l’orange brûlée

Monsieur Modat, c’est du solide. Toujours à la recherche d’innovation et utilisant des techniques recherchées, on peut le comprendre : être chef pour le Château Frontenac, c’est synonyme de grandes responsabilités et d’attentes élevées de la part de cette clientèle fortunée. Il nous a bien fait rire avec son vol de cèdre chez le voisin, peut-être a-t-il puisé son inspiration de mon article Brugal Glacial, où j’invite les gens à cueillir des branchages chez leurs détestables voisins? Non, je n’oserait prétendre une telle facétie.

IMG_5640 IMG_5643

Anne Desjardins

Salsa de semoule de chou-fleur, pleurotes marinés, moutarde au gingembre, féta et gelée de citron

Cette chef autodidacte qui a remporté plusieurs prix et qui a autrefois opéré l’un des meilleurs restaurants de la grande région de Montréal, L’Eau à la bouche, est une fidèle ambassadrice des produits locaux. Une femme très accessible et authentique.

IMG_5654 IMG_5669

Danny St-Pierre

Restaurant Auguste

Betteraves rôties, pesto de tournesol, érable/caneberges et radis
Pavé de patates douces, ricotta, sarrasin assaisonné

Bon, bon, bon. Calmez-vous les foodies. Danny St-Pierre en est à sa troisième apparition au Foodcamp Québec. Chaque fois que ce cuistot verbomoteur embarque sur scène, c’est la FO-LIE. Vous pouvez le constater dans son émission Qu’est-ce qu’on mange pour souper, il possède sa propre vision burlesque du monde qu’il interprète magnifiquement à toutes les sauces, et je ne parle pas de bouffe ici. Quel personnage articulé d’originale façon! De surcroît, il a un formidable sens de la répartie.

IMG_5681 IMG_5716

 

Fromages d’ici

Permettez-moi une courte incursion des Fromages d’ici qui viennent tout juste de lancer une application gratuite pour iphone, Mon Carnet, qui vous permet de mieux connaître et choisir vos fromages. Quand on sait qu’il existe maintenant plus de 400 fromages québécois, ça vaut la peine de consulter ce formidable répertoire (présenté ici par l’agence Cossette) :

IMG_5515

Conclusion

Qu’attendez-vous pour venir au Foodcamp? Moi à votre place, j’irais de suite l’an prochain, avant que l’organisateur Francis Laplante se tanne. Quelle formidable organisation, je n’ai que de fleurs à lancer au capitaine.

Merci à tous les partenaires, il faut les nommer car sans eux, on ne pourrait pas vivre cette expérience à un niveau si élevé en qualité :

partenaires Foodcamp Québec

Merci également à tous les exposants qui nous ont si gentiment fait goûter à leurs magnifiques produits et qui bonifient notre expérience : Boutique OLIV, Brasseurs de la Mauricie, Confiturerie Tigidou, La Pincée, Madépices, Noir Café, Nutra-Fruit, Saveurs locales, Thermomix, Valrhona

Merci à mes amies foodies Nancy McKeown et ci-dessous, à gauche, Marianne Roberge de m’avoir accompagné à cet événement, mon expérience ne serait pas pareille sans vous :

IMG_5649

MAIS surtout merci à Francis Laplante, Sylvie Isabelle, Stéphanie Léveillé et Louis Turmel pour avoir orchestré cet événement qui consolide définitivement la ville de Québec comme une destination gourmande hors normes.

IMG_5472
L’organisateur et fondateur du Foodcamp Québec, Francis Laplante.

J’ose espérer qu’un jour, l’événement se déroule sur deux jours, nous permettant peut-être de faire des ateliers exclusifs avec ces chefs?

J’oublie quelque chose il me semble… Ah! Et… Bon appétit !

Advertisements

3 réflexions sur “Foodcamp Québec 2014 en bref

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s