Entrées

Crème de pois verts et coriandre, espuma de lard salé

L’INSPIRATION

Je l’sais, j’suis en vacances. Qu’est-ce que je fait encore sur mon blogue? Mais pour que vous vous payez ma gueule, voyons!

Lors du Foodcamp Québec 2012, on nous avait servi un cocktail couronné d’un espuma, un genre de chantilly aromatisée fait avec un siphon. Je suis une foodie débutante, c’est ma première avec un siphon : je suis impressionnée et challengée. Hey, hey, hey... Si ça se fait, matante Rachel est capable itou!

Je commande éventuellement mon siphon alimentaire chez Doyon Cuisine – le meilleur rapport qualité-prix que j’ai trouvé, seulement 60$ pour un siphon chaud-froid.

Notre gang de chums s’en vient pour un BBQ improvisé, c’est le temps ou jamais de tester mon siphon sur mes cobayes préférés. Je déglutis, je suis prête à affronter le monstre. Ça prend quand même une cartouche de gaz, c’est assez pour faire peur à une fille.

LA RECETTE

J’ai modifié légèrement la recette originale, soit une crème de pois verts et coriandre et espuma au lard fumé. Malheureusement, IGA ne tient pas de lard fumé et je n’ai pas le temps de courir les épiceries européennes. Ce sera donc le lard salé qui fera office d’aromate pour mon espuma.

Ingrédients

Pour la crème de pois
– 500g de petits pois surgelés
– 2 tasses d’eau
– 3 c. soupe de crème 15%
– 1 bouquet de coriandre fraîche
– 1 c. soupe de bouillon de volaille
– Sel et poivre

Pour l’espuma
– 200 grammes de lard salé
– 400 mL de crème 15%
– Sel et poivre

Préparation de la crème
1. Dans une casserole, faire chauffer les petits pois dans l’eau avec le bouillon de volaille, les 3/4 du bouquet de coriandre et un peu de gros sel pendant 10 minutes après ébullition.
2. Avec un écumoir, récupérer les poids et la coriandre et mixer le tout finement avec la crème fraîche, poivre. Rectifier l’assaisonnement selon votre goût.
3. Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur.

 

Préparation de l’espuma
1. Dans un premier temps, laisser cuire légèrement le lard dans un poêlon.
2. Dans une casserole, faire chauffer la crème puis incorporer le contenu de la poêle et laisser mijoter jusqu’aux premiers bouillons et arrêter.
3. Recouvrir d’un couvercle ou d’une assiette et laisser infuser pendant 2-3h.
4. Passer la crème et les lardons dans une passoire afin de ne récupérer que la crème sans « morceaux » puis mettre la crème dans le siphon, rajouter une cartouche de gaz puis secouer 5-6 fois et mettre au frigo au moins pour 3h avant de servir (peut être préparé la veille sans problème, ça n’en sera que plus frais et plus ferme).

  

LE RÉSULTAT

Dans mon étourdissement, avec la visite et tout, je me fie à cette recette et je ne consulte pas les instructions de mon siphon qui me dit deux choses importantes :

RETIRER LA CARTOUCHE DE GAZ après avoir secoué le siphon
– Appuyer LENTEMENT et PROGRESSIVEMENT (et c’était souligné et en gras)

Donc je ressort mon siphon, cartouche bien installée, et je pèse. Je pèse doucement, rien. Encore un peu plus… rien. Ben coudonc! Ça a l’air qui faut peser fort! J’ai la bonne idée de faire le test à côté de mes verrines de crème de pois, dans une assiette plate. Je pèse un bon coup, écoeurée qu’il ne se passe rien. BOUM! Voilà mon espuma explosé sur le mur de mon salon…

My god. Je me dépêche de ramasser tout ça, il y en a partout!

Je remplace la cartouche, et recommence. Pshhhh… J’entends le gaz filer sans que rien ne sorte, puis ça se vide doucement, ça coule comme un petit ruisselet. Je demande à un ingénieur de s’en mêler. J’ai ASSEZ peur que ça explose ou que ça parte dans le firmament ces mautadines de patentes là…  François observe l’engin, vérifie s’il reste du gaz, examine le mécanisme. Enfin, il réussit à ouvrir le siphon et s’exclame  » Rach, y reste pu rien là dedans! ». De la grosse tasse de crème que j’avais, il n’en reste qu’une cuillerée à table… Je coiffe donc mes verrines de crème de pois d’une minuscule flaque de crème au lard salé, je saupoudre de paprika et je termine la déco avec une feuille de coriandre.

On goûte… Personne ne dit mot. Nos gros steaks et poitrines de poulet à côté de cette… Okay m’a le dire, cette « bouette » de petits pois, et en plus servi dans des verrines, non. Vraiment, ce n’était pas mauvais mais ça fittait définitivement pas dans le décor.

Je rebaptise donc cette recette : bouette de petits pois et splutch de crème salée. Voilà! D’la vase pour les foodies, on repassera une autre fois.

Et… Bon appétit !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Crème de pois verts et coriandre, espuma de lard salé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s