Mets principaux

Le meilleur bouilli au monde entier

Coucou! Il fallait que je prenne 30 minutes de mon heure de dîner pour vous partager la grande nouvelle : j’ai créé une recette et c’était BON. Hourra! D’accord, fallait bien que je fasse une typique recette insipide québécoise pour que ça réussisse… Et à la mijoteuse en plus! On brise les standards. Super thématique Saint-Valentin? NOT!

LA RECETTE

Alors je n’ai pris inspiration que très légèrement sur les Internets, soit le thym et le persil, donc voici MA recette. C’est un auto-testage :

Ingrédients

3 livres de rôti de palette de bœuf
1 c. table d’huile de canola
1/2 oignon JAUNE (Ambassa-quoi? Ambassadrice québécoise!)
2 grosses carottes en gros morceaux
5 patates jaunes coupées en deux
1/2 navet (ou environ 3/4 tasse)
2 gousses d’ail émincées
1 tasse d’eau
1/2 c. thé de thym
2 c. thé persil
1 c. table d’huile d’olive
2 c. table de sauce soya
1 c. thé de moutarde sèche
Sel et poivre

Préparation

Je commence par saisir ma viande à feu élevé pendant 5 minutes et je sale et poivre. J’utilise l’huile de canola car elle résiste assez bien à la chaleur. Au fait, si vous voulez un bon article sur les huiles, consultez le site du Canal Vie. Si vous voulez mettre du beurre pour donner du goût, ajoutez quand même un peu d’huile sinon le beurre seul brûle trop rapidement.

Ensuite, je dépose l’oignon, les carottes, les pommes de terre, le navet et l’ail dans la mijoteuse. J’ajoute l’eau, je saupoudre le thym et le persil et je sale.

Je dépose le boeuf par dessus, et LÀ, j’ajoute le filet d’huile d’olive en me déhanchant – Jamie Oliver, sort de ce corps! C’est tellement agréable de se prendre pour une vedette. J’ajoute la sauce soya, et à la toute fin, je mets la moutarde sèche, et je sale et poivre encore. Oui-oui!

Finalement, étape très jouissive : je-pèse-sur-le-piton. Mijoteuse à feu bas pendant 8 heures, je vais au travail, je reviens du travail, alléluia! La bouffe est prête! (J’ai également essayé à feu élevé pendant 6h et le résultat était tout aussi excellent)

LE RÉSULTAT

Les filles ont dévoré leurs assiettes en disant « Hmmm! C’est tellement bon! ». Je pleure, mes amis, je pleure. En fait, ce qui fait définitivement la différence, c’est de saisir la viande avant de la mettre dans la mijoteuse ET je crois que le petit filet d’huile d’olive AVEC déhanchement y est également pour quelque chose… Bien entendu, un merci tout spécial aux assaisonnements qui ont grandement contribué au succès de cette entreprise. Je voudrais également remercier ma mère, fière ambassadrice québécoise, et … Oups, je m’égare.

En passant, une p’tite vite avant de terminer : de GRÂCE, ne jetez pas ce précieux nectar qu’est le bouillon résiduel! Tamisez et gardez au frigo pour faire une bonne soupe un de ces quatre. Mais n’oubliez pas d’enlever la galette de gras du dessus. Ça colle aux parois des joues. Eurk.

Bonne Saint-Valentin, spécialement aux célibataires à qui on se DOIT d’inonder d’amour. Et… Bon appétit!

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le meilleur bouilli au monde entier »

  1. oh ça aussi je vais tester ! j’adore les recettes réconfortantes de mamie, celles qui te tiennent chaud au corps et au coeur…un bon plat familial !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s