Mets principaux

Wok malaisien aux crevettes, coco et garam massala

L’INSPIRATION

Il est 17h. Vite, je dois trouver une recette pendant que mon chum donne le bain aux petites. Oui, mon chum a des qualités! Avec mon mal de dos, et l’immense baignoire, je me tordais de douleur pour laver les filles… Mon dos va maintenant beaucoup mieux, mais je lui laisse tout de même cette tâche ingrate. De toute façon, il ne lit pas mon blogue. Oups!

Je n’avais aucune viande fraîche dans le frigo, la solution : les crevettes congelées. Je les mets dans une passoire qui est déposée dans un bol d’eau chaude.  Je fafouine un peu dans mes livres, et je tombe sur une recette qui m’inspire. Le livre : Wok & Stir-Fry, déniché chez Winners pour un gros 8 piastres, publié par Parragon Books. Qu’est-ce qu’on dit à Winners? Vous connaissez la réponse.

LA RECETTE


Voici la recette, avec mes modifications entre parenthèses.

Ingrédients

2 c. table d’huile (canola)
1 c. thé de (sambal oelek)
1/2 chou (de Savoie) haché
2 gousses d’ail émincées
1 c. table de curcuma
2 c. table de garam masala
1/2 tasse de bouillon (de poulet)
2 c. table rases de beurre d’arachide crémeux
1 1/2 tasse de lait de coco
1 c. table de tamari
450 grammes (de nouilles de riz fraîches)
280 grammes de crevettes
Graines de sésame

Préparation

1. Chauffer un wok à température élevée, ajouter l’huile. Faire sauter l’ail, le sambal oelek et les parties dures du chou de Savoie pendant 1 minute.

2. Ajouter le curcuma, le garam masala et les feuilles du chou de Savoie et faire sauter 3 minutes.

Mélanger le bouillon de légume et le beurre d’arachide.

3. Ajouter au wok ce mélange ainsi que le lait de coco et le tamari. Chauffer à température moyenne pendant 5 minutes.

4. Ajouter les nouilles et les crevettes au wok, faire cuire encore 2-3 minutes et servir immédiatement en saupoudrant de graines de sésame.

LE PÉRIPLE

Of course, j’ai fait quelques erreurs. J’aurais dû préalablement tremper les nouilles dans l’eau bouillante une toute petite minute et égouter, même si elles étaient fraîches. Elles ont absorbé la sauce, ce qui fait que le résultat final était plutôt pâteux. Du coup, c’était hyper difficile à mélanger, j’ai dû prendre des pinces pour tourner le sauté, j’ai sûrement développé mon extenseur commun des doigts en accéléré. Sérieux, j’ai rushé! Peux-être que je vais attaquer plus fort au volleyball? Non c’est vrai, c’est pas ce que j’ai besoin, faut juste que je mesure 5 pieds 10 un jour.

Et n’essayez pas d’ajouter de la lime, ça ne va pas du tout avec ce plat. J’ai essayé… vraiment pas. La coriandre, par contre, ce n’était pas si mal, pour ceux qui aiment.

LE RÉSULTAT

Mon chum et moi on a trouvé ça pas pire, mais le côté pâteux m’a déçu, et l’intensité des saveurs n’était pas tout à fait là, surtout pour le tamari. Encore une fois, les filles ont plus ou moins aimé… C’est une vraie farce! Ça va prendre environ dix ans avant que je puisse écrire « toute la famille a adoré! ». Entlécas. Malam yang baik, et… Bon appétit!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s