Entrées

Soupe miso au tofu

Ahhhhh… Les enfants sont chez maman pour la nuit. J’avais tellement hâte de venir bloguer que je me maquillais tout croche après ma douche post-roupillon. Car oui, c’est mon activité principale quand les enfants ne sont pas là. Dormir.

Je recevais hier ma belle-famille. Mes beaux-parents s’occupaient d’amener des sushis et nous, on n’avait qu’à fournir l’entrée et le dessert. Ça adonnait que j’étais en ville en matinée pour un congrès, j’en ai profité pour arrêter à la Montagne Dorée. Vite, avant que la conférence débute, je pitonne sur mon Iphone pour trouver une recette… Pauvre conférencier, j’ai pitonné pas mal tout le long… Que voulez-vous, quand ça dure 4h30 et que c’est un peu redondant, je décroche. Donc le résultat de mon googlage : Rrric-haaaardoo-o-o! Le jingle joue une fois de plus dans ma tête. J’ai besoin de pâte miso, de lime et, bien sûr, de quelques rouleaux impériaux – les meilleurs à Québec aux dires de plusieurs. Je prend un panier, au cas où… J’arrive à la caisse avec ça :

Et encore. Je me suis retenue pour ne pas acheter de dragon fruit, pâtes assaisonnées aux crevettes, sauces, won ton… Amen! (je ne l’avais pas sorti encore, celui-là, hein?)

Toune d’ascenseur : Le miso est une pâte de fèves de soya qui sert de condiment dans une foule de plats.

LA RECETTE

Vous trouverez quelques petites modifications de ma part, entre parenthèses, en plus d’avoir doublé la recette.

Soupe de miso au tofu à Ricardo

Ingrédients

8 shiitake déshydratés, la queue enlevée (enokis à la place)
125 ml (1/2 tasse) d’eau bouillante
250 ml (1 tasse) de tofu mi-ferme, coupé en dés
45 ml (3 c. à soupe) de sauce soya
5 ml (1 c. à thé) de gingembre frais, haché
1 gousse d’ail, hachée
1 petit oignon, émincé
(15 ml (1 c. à soupe) de mirin)
5 ml (1 c. à thé) d’huile de tournesol (canola)
Sel et poivre
1 litre (4 tasses) d’eau
45 ml (3 c. à soupe) de miso brun (blanc)
3 oignons verts, coupés finement
250 ml (1 tasse) de vermicelles de riz cuits (nope!)

Préparation

1. Dans un bol, mélanger délicatement le tofu et 15 ml (1 c. à soupe) de sauce soya. Réfrigérer.

2. Dans une casserole, faire revenir le gingembre, l’ail et l’oignon dans l’huile (et le mirin), jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Saler et poivrer.

3. Ajouter l’eau, le miso et le reste de la sauce soya. Porter à ébullition et remuer pour bien dissoudre le miso. Ajouter le tofu et les oignons verts. Rectifier l’assaisonnement (et ajouter de l’eau au besoin).

4. Répartir les vermicelles dans des bols et y verser la soupe. Y déposer quelques enokis. Servir très chaud.

LE PÉRIPLE

Et bien, je n’ai pas eu de problèmes cette fois-ci! Bon, bon, bon, j’ai eu une petite panique quand les filles ont commencé à me demander des trucs, durant l’étape 2… Maudit stress! Le résultat était super bon, MAIS… Mais les filles n’ont pas aimé… Je suspecte le mirin, dans la salle à dîner, avec le wrench

Tapez des mains une fois, gardez les mains collées, dites sayonara, et… Bon appétit!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s