Un peu de tout

Films de bouffe

Du temps que j’habitais le quartier Montcalm, j’ai eu une période intense de cinéma répertoire. Plusieurs fois par semaine, je me rendais au club vidéo pour dévaliser les Mastroianni et Bardot, en passant par les western spaghetti et les Travolta d’une autre époque. Certains films ont marqué ma mémoire en ce qui a trait à la gastronomie. Des scènes toutes simples, empreintes parfois de sensualité, et même de sensibilité culinaire qui nous transporte et nous donne envie d’aller à la cuisine se préparer un petit plat…

Chers amoureux de la bouffe, voici donc une petite liste de films à savourer par soirs d’automne (comme drette là maintenant? C’est quoi ce vent du nord qui nous descend 10 degrés en dessous?!?) dans une couverture chaude et avec un bon verre de vin rouge.

Attention, il y en a pour tous les goûts :

big_night

À table (1996)

C’est mon film favori d’entre tous, le premier à m’avoir fait vivre des émotions intenses rien qu’à voir quelqu’un cuisiner. Je vous le jure, j’étais littéralement rivée à l’écran, regardant Stanley Tucci cuisiner une simple omelette. Dans les années 50, deux frères italiens tentent de sauver leur restaurant mais devront se rendre à l’évidence que la sublime cuisine italienne traditionnelle n’intéresse pas grand monde en Amérique. (le plat que vous voyez dans la photo ci-dessous est un timpano)

big_night_timpano_look

Julie et Julia (2009)

Pour sûr, ce film basé sur une histoire vraie fut sans que je le sache une graine semée dans ma tête de blogueuse. On y raconte le périple d’une jeune femme qui décide de réaliser les 536 du livre de cuisine de Julia Child pendant une année complète tout en partageant son aventure sur son blogue. Elle y arrivera, 20 livres plus tard.

julie_julia29

Le dîner de cons (1998)

dîner de consCe n’est pas un film très populaire quand il est temps de parler bouffe, mais moi j’ai bien aimé le moment ou le huissier s’apprête à se pointer, et qu’on fait une simple omelette (I got a thing with omelette), accompagné d’un Château Lafite-Rothschild 1978 qu’on améliore avec du vinaigre, alors qu’on souhaitait l’effet contraire. Ça donne presque le goût de l’essayer. Non?

Ratatouille (2007)

Si vous avez des enfants et que vous aimez Paris et la bouffe, vous aimerez Ratatouille. Même la musique vous remplira le cœur de joie. That’s it.

ratatouille-692-2

Sideways (2004)

Qui n’a pas vu ce roadtrip de deux hommes dans les vignobles de la Californie? Mais qu’attendez-vous? J’adore ces films américains qui sont en marge de leurs confrères populaires, sans effets spéciaux et sans budget, mais qui réussissent à nous accrocher l’âme – et les papilles.

sideways1

chocolat

Chocolat (2000)

Johnny Depp est toujours aussi romantique, Juliette Binoche distinguée et persévérante, on peut y contempler du chocolat à la tonne et c’est dans ce film que j’ai vu LA tasse de chocolat chaud qui m’a réconciliée avec le doux breuvage…

Comme un chef (2012)

Une petite comédie divertissante qui effleure le sujet de la bouffe avec un clin d’œil à la cuisine moléculaire. Le synopsis se résume à un jeune cuisinier talentueux méconnu qui vient en aide à un autre chef réputé car ce dernier risque d’être déchu faute de n’avoir pu se renouveler avec l’arrivée de la cuisine moléculaire et des excentricités des chefs modernes.

comme-un-chef2

Le Festin de Babette (1987)

le-festin-de-babette-1988-8168-147062786

Un autre film ayant marqué l’imaginaire de bien du monde… Ce film danois oscarisé et récompensé à Canne raconte l’histoire d’une chef réputée mais discrète, Babette, qui quitte la France pour fuir la répression et s’installe au Danemark. Quinze ans plus tard, elle gagne à la loterie et consacre tout son argent pour un repas fastueux de douze couverts aux villageois. Les plats que l’on voit dans ce film ont été réalisés par Jan Cocotte-Pedersen, chef de cuisine du restaurant La Cocotte de Copenhague. Plusieurs de ces plats sont devenus des classiques internationaux par la suite.

la-grande-bouffe-andrea-ferreol-and-philippe-noireLa Grande Bouffe (1973)

Attention. Pour public très averti et habitué au cinéma répertoire. Ce film dont les plats ont été préparé par Fauchon Parismet en vedette entre autres Marcello Mastroianni et Philippe Noiret. Quatre hommes d’âge mur s’offrent une retraite durant quelques jours, somme toute un prétexte pour préparer de copieux repas entremêlés de putes, d’une institutrice et de projections de photos anciennes de nudité (…). Franchement, par bout, c’est vraiment dégoûtant, mais ça fait changement des films aseptisés américains où tout le monde est beau et parfait.

J’aurais pu vous parler de Le Bonheur est dans le Pré, des Marcel Pagnol, de L’Odeur de la Papaye Verte ou encore de la scène torride dans 9 1/2 Weeks… Il y a ces autres films qui manquent encore à ma culture comme El Bulli, Les Saveurs du Palais, Garçon!…Vous aussi en connaissez sûrement, partagez donc!

Pour d’autres bonnes idées de films de bouffe, vous pouvez consulter les sites deChef Simon ou de Cinetrafic.

Et… Bon appétit!

Advertisements

6 réflexions sur “Films de bouffe

  1. merci Rachel pour nous mettre en appétit de films! j,en connais certains mais pas tous alors je vais essayer de m,en procurer certains. je te conseille les saveurs du palais que j,ai vu dernièrement.bises

    1. Merci pour tes bons commentaires, Julia :) C’est certain que je vais voir Les Saveurs du Palais très bientôt, plusieurs me l’ont recommandé! As-tu visité Québec déjà?

      Rachel

  2. Suite à ton conseil, on a visionné le film « Le bonheur est dans le pré »… Quel film mignon et reposant. Merci!

  3. Est-ce que tu vas participer au Diner en blanc de Québec cette année? Je le demande car une chroniqueuse foodie « Sylvie Isabelle » je crois y participe. Moi et mon conjoint aussi, tellement une belle activité où la bouffe et le plaisir sont à l’honneur.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s