Test de produits·Un peu de tout

Mon petit Kéfir chéri

Quand je vois un nouveau produit en épicerie, j’ai de la difficulté à résister à la tentation de l’acheter. Surtout quand c’est exotique. Quand j’ai vu le Kéfir pour la première fois, j’ai puisé une force incroyable en moi, et j’ai résisté mes amis. Mais une boisson au lait et aux fraises avec un nom bizarre, c’est plus qu’il n’en fallait, j’ai pas résisté longtemps. En plus, j’adore le yogourt, j’adore le Yop (yogourt à boire), je vais certainement adorer ça…

Very good, indeed! La texture est un peu à mi-chemin entre le Yop et le yogourt ordinaire. C’est riche est onctueux au goût, mais ce n’est pas si effervescent que ça. Essayez-le, si vous aimez le yogourt, vous l’aimerez c’est certain. En tout cas, mes filles capotent sur le Kéfir. On se gâte une fois par mois astheure. Et en passant, c’est pas mal moins cher chez Coscto.

Volet éducatif ronflant : Le nom Kéfir n’est pas québécois, ça vient des  bergers des montagnes du Caucase qui ont découvert que le lait frais transporté dans des « outres » (ou gourdes) en cuir se transformait parfois par fermentation en une boisson effervescente. La boisson est populaire en Russie, Asie du sud-ouest et en Europe de l’est, et elle a acquis une notoriété récente aux États-Unis. La version de Liberté n’est sûrement pas semblable à celle qu’on boit en Russie, mais ça vaut le détour.

Et… Bon appétit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s